L'élevage du grillon domestique (Acheta domestica) :

Les Géckos léopards, comme beaucoup d'autres espèces de reptiles se nourrissent en grande partie de nourriture vivante. Les grillons sont assez nutritifs et doivent donc être distribué en tant que "plat principal". On en trouve facilement en animalerie (voir adresses) mais pour des raisons budgtéaires, on peut entreprendre de réaliser soi-même son petit élevage...


Le vivarium.

Température et hygrométrie.

Nourriture et boisson.

Reproduction.


Le vivarium :

Celui-ci peut être en plastique ou en verre et de dimensions très variables : de 30 x 20 x 20 à beaucoup plus ! Du papier essuie-tout doit être posé sur le fond et les abris contitués de boîtes à oeufs qu'on empile pointes opposées. Plus il y a de cachettes, plus les grillons se reproduisent : ne lésignez pas sur les entassements de carton !

Une ampoule de 25 à 40 W chauffe 13 heures par jour (là encore, le programmateur s'impose!) pour 11 heures de nuit.

Enfin, un pondoir est laissé en permanence à disposition des femelles. Mais nous verrons tout ceci plus en détail dans le chapitre reproduction.


Température et hygrométrie :

Les grillons adorent la chaleur rayonnante et les endroits secs : une ampoule (25 - 40W) chauffera donc 13 heures par jour comme nous l'avons vu précedemment. Vous constaterez qu'ils passent le plus clair de leur temps à se chauffer sous l'ampoule. De la température dépend aussi la durée du cycle de croissance et de reproduction : à 25°C, les larves seront adultes en 6 à 8 semaines, et en 4 à 6 semaines à 28°C.

L'hygrométrie doit être quasi nulle : les grillons ne supportent pas l'humidité (c'est bien souvent la cause de leur décès inexpliqué en élevage).


Nourriture et boisson :

Les grillons étant destinés à nourrir vos reptiles (ou autres), il est impératif de bien les nourrir eux-mêmes afin d'augmenter leur valeur nutritionnelle. C'est pourquoi on leur donnera un mélange constitué de 70% de son, 20% de lait en poudre, et de 10% de pollen. Vous pouvez aussi leur donner des granulés pour iguanes juvéniles.

Notons un point assez facheux : les grillons sont assez exposés au canibalisme de la part de leur congénères. Pour y remédier, on peut leur distribuer du blanc d'oeuf dur.

En ce qui concerne la boisson, ils trouvent leur seul apport hydrique dans les feuilles de salade, de chou, de luzernes (bon aliment car riche en calcium!), ou encore dans les quartiers de pommes (la Golden est très appréciée!) et d'orange. Trop souvent on voit des personnes utiliser des couvercles remplis d'eau comme abreuvoir : ce n'est pas bon car les grillons peuvent s'y noyer et le taux d'hygrométrie augmente. On vous conseillera peut-être d'utiliser des cotons imbinés d'eau : mais les femelles y pondent à perte !

Nota bene : il ne faut jamais ditribuer de nourriture en trop grande quantité sous peine de subir des pourritures, des invasions d'acariens, et enfin la fin de votre élevage. Les aliments devront être consommés en 24 heures et les excédents retirés aussitôt.


Reproduction :

Pour se reproduire, les grillons ont besoin d'un pondoir. Un bocal en verre (type petit pot pour bébé ou pot à confiture) rempli de terreau ou de tourbe humidifié mais pas détrempé fera l'affaire. Un accès au pondoir (ex : bandelette de carton) est évidemment indispensable. Une grille métallique à mailles très fines placée sur la surface du pot est nécessaire pour soustraire les oeufs à l'appétit vorace de leur parents (qui sont de plus fouisseurs). Cette grille permettra aux femelles de de passer leur oviscape (tube de ponte) à travers les mailles pour déposer leurs oeufs dans la terre.

Ce pondoir doit être retiré toutes les semaines maximum et remplacé par un nouveau. On place ensuite ce pondoir gorgé d'oeufs dans un autre vivarium (aménagé comme précedemment) et on attend l'éclosion des larves qui survient au bout de 2 semaines à 25°C. Les larves mesurent alors seulement 2 ou 3 millimètres et sont élevées comme les adultes. Elles vont effectuer 4 à 5 mues pour parvenir au stade adulte.

L'idéal est d'avoir à disposition plusieurs vivariums pour classer les grillons selon leur stades : les micros avec les micros, les petits avec les petits, les moyens avec les moyens, et enfin les adultes avec les adultes.

Remarque : Pour un élevage pédagogique ou ludique, il n'est pas nécessaire d'avoir plusieurs vivariums et un seul pondoir changé de temps en temps suffit.


haut de la page

page d'accueil